PASSEGGIATE


Aller au contenu

Calabre

Randonnées en Italie



LA CALABRE :


A l’extrême pointe de la péninsule italienne, entre la mer Tyrrhénienne et la mer Ionienne, face au détroit de Messine et à l’imposant cône de l’Etna, s’étend le Parc National de l’Aspromonte, un des parcs les plus sauvages de la Calabre et d'Italie, avec ses extraordinaires panoramas, ses cascades d'eau vive, ses fiumare (torrents au lit de galets phosphorescents par nuit de pleine lune), ses villages «fantômes» et l’hospitalité millénaire de ses habitants. Région mal connue, la Calabre offre des paysages très variés : une côte découpée à l’ouest, des massifs montagneux couverts de magnifiques forêts, le maquis méditerranéen à la flore très riche au printemps. Cinq randonnées hors des sentiers battus sont proposées dans cette région.


CALABRE :

Le Sentier de l'Anglais



Comme Stevenson en France, Edward Lear a parcouru l’Aspromonte, partie extrême sud de la Calabre, il y a 150 ans. Les champs et les terrasses ont cédé la place au maquis à la flore multicolore au printemps. C’est une région sauvage encore très marquée par la civilisation grecque (Area Grecanica) qui a conservé ses traditions d’hospitalité.

Fiumara Amendolea
En arrièrePlayEn avant

CALABRE :

La Calabre byzantine (Aspromonte et Serre)



Vous parcourrez des paysages variés, très verts, traverserez des forêts de chênes et de hêtres, passerez au pied de cascades (90m) et de mégalithes, découvrirez des églises (Cattolica di Stilo), des monastères et chapelles byzantins ainsi que la pittoresque petite ville de Gerace.

Amendolea à l'aube
En arrièrePlayEn avant

CALABRE :

Le Pollino



Massif culminant à plus de 2200 m, versant abrupt côté Calabre, le Pollino offre une grande variété de paysages : hauts plateaux rocailleux entaillés de gorges profondes, vallées boisées, panoramas superbes. On y trouve une variété de pin particulière à la région, le «pin loricato», aux formes tourmentées, à l’image de la région.

Pollino, Riserva fiume Lao
En arrièrePlayEn avant

CALABRE :

Le Haut Aspromonte

Photos : Andrée Houmard-Letendre



Vous randonnerez à 1300 m jusqu'à près de 2000 m d'altitude (Montalto), en balcon au-dessus de la mer Ionienne à l’est et de la mer Tyrrhénienne à l’ouest. La montagne est recouverte d’une végétation luxuriante. Vous suivrez la route des crêtes dominant des vallées de forêts riches d'une trentaine d’essences d'arbres différentes, magnifique au printemps et plus chatoyante aux couleurs de l’automne.


Forêt d'automne
En arrièrePlayEn avant

CALABRE :

La Sila

Photos : Frédérique Chassagne



La Sila occupe le centre de la Calabre entre le Pollino au nord et plus au sud l’Aspromonte. Plus qu’une chaîne de montagnes, c’est un plateau qui culmine à 1900 m, couvert de forêts s’ouvrant sur des lacs cristallins et sur des pâturages très fleuris au printemps. On y trouve une grande variété de fleurs, orchidées, crocus, asphodèles..., plusieurs essences d’arbres, chênes, hêtres, bouleaux, conifères, et une faune très riche.

Monts de la Sila
En arrièrePlayEn avant

CALABRE :

L’Aspromonte en hiver :

Photos : Frédérique Bigonzi
et Marie-Hélène Benoist



L'Aspromonte en hiver, une randonnée singulière et surprenante, une très belle occasion de redécouvrir cette région sous un autre aspect, "entre neige et loups !" Vous devriez voir des traces de loups et peut-être, si vous êtes chanceux, un loup solitaire ou en groupe. Vous participerez à la fête qui accompagne l'abattage du cochon.

Monts de l'Aspromonte
En arrièrePlayEn avant

Photos : Suzette Richard

Page d'accueil | Notre association | Nos partenaires | Randonnées en Italie | Programme annuel | Carnets de voyages | Informations pratiques | Informations Associations | Agenda 2014 | Liens | Plan du site


Dernière mise à jour le 8 février 2017 | passeggiate@free.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu